baoune
Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty Abonnez-vous à la chaine vidéo Youtube, et accéder aux ressources complètes du DMWM Suivre sur Facebook Suivre sur Twitter Logo Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty
Publications

Citation

L'Islam, un tremplin

 L’Islam n’est qu’un tremplin, et le plus sûr pour guider l’humanité vers le salut.

 Cheikh Ahmed Tidiane Sy

Ecrits et essais

Web social

UNIVERSITE DU RAMADAN COMITE SCIENTIFIQUE :Mémorandum

L’Islam est une religion de science, de savoir, qui accorde à l’éducation et à la formation une place privilégiée. Sur ce, le premier verset coranique qui a été révélé au prophète Mouhamad (PSL) fut IQRA ( Lis!).Inscrivant son programme d’action dans le parachèvement de la mission prophétique, le dahira des moustarchidines a fait de l’éducation et de la formation l’étendard de sa lutte contre l’ignorance.


Cependant, nul ne peut parler de l’éducation de la jeunesse sans au préalable définir les différentes phases de son orientation : orientation dans le sens de la formation religieuse, de la recherche intellectuelle et de la bonne conduite.
Ainsi, en 1995, Serigne Moustapha Sy va profiter du symbolisme du mois béni du Ramadan et du regain de religiosité qu’il suscite chez les croyants et particulièrement la jeunesse pour lancer l’université du Ramadan.Cette initiative n’est rien d’autre qu’une tribune de la pensée libre, un banquet du savoir qui permet à l’intelligentsia sénégalaise de faire un diagnostic des maux dont souffrent l’humanité en général et la communauté musulmane en particulier afin d’en proposer des perspectives de solutions idoines.Ainsi, durant tout le mois béni, Serigne Moustapha et ses hotes conférenciers débattent de plusieurs thèmes ayant trait à : religion et societé/ science et communication/ économie et politique.
La quinzième édition a pour thème central : «  le cercle du pouvoir : une légitimité divine, ou une légalité constitutionnelle »?, un thème, à la fois intemporel et percutant, vu le contexte politique dans lequel s’organise la présente édition.
Déja, les élections présidentielles qui se profilent à l’horizon résonnent au niveau de la classe politique et de la societè civile comme une date- butoir, un rendez-vous historique qu’il ne faut manquer pour aucun prétexte.
En proposant donc ce thème d’une brûlante actualité, le responsable moral des moustarchidines, durant ses sorties programmées les samedis du mois béni, invite à la réflexion la classe politique et la societé civile à qui on ne demande pas d’être des légitimistes avant que la légitimité ne soit assurée... ni d’être des régimistes avant que les régimes ne soient approuvés par la conscience universelle.

La cellule de communication

PS: les moustarchidines ont profité des opportunités qu’offrent les nouvelles technologies notamment internet, pour procéder à une décentralisation des universités du ramadan, permettant ainsi aux populations de l’intérieur du pays et de l’extérieur de suivre en direct les assises avec possibilité de participer aux débats, et celà à travers le site internet du dahira  : www.moustarchidine.sn