baoune
Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty Abonnez-vous à la chaine vidéo Youtube, et accéder aux ressources complètes du DMWM Suivre sur Facebook Suivre sur Twitter Logo Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty Dahiratoul Moustarchidine Wal Moustarchidaty
Publications

Citation

Le Verbe

Maitriser le Verbe de sorte qu'Il reste le fondement du dialogue, dialogue entre Créateur et créature et, dialogue entre les hommes, dialogue entre la société et la nature ; mais que ce dialogue soit authentifié par une action concrète et parfaitement réaliste.

Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy

Ecrits et essais

Web social

LES CONFERENCES DE LA 13ème édition

La 13ème édition des Universités du Ramadan est l’une des plus réussies de par son audience et surtout grâce au respect de son calendrier. Tous les thèmes qui y ont été traités sont résumés par chapeau à l’exception des textes qui ne sont pas parvenus au Comité Scientifique.
A- Les Cours du Responsable Moral :
Les cours du Responsable Moral, constituent l’un des temps forts des Universités.
En effet, toutes les éditions ont été marquées par les communications de haute facture intellectuelle du guide moral.
Pour la 13ème édition, Serigne Moustapha Sy a eu à faire quatre conférences sur le thème central.



Allocution d'ouverture
01/09/2008

Chers frères en Dieu
Assalamou Aleykoum Warahmatoul Lahi Wabarakatouhou

Cela fait aujourd'hui plus de 13 ans successifs que nous nous réunissons dans cette place sous la tente des universités du Ramadan ou plutôt sous l'ombre du Coran ce livre qui demeure "une guidance pour les hommes, une manifestation claire de la bonne direction et du discernement''

D'ailleurs c'est par le moyen de cette guidance et de cette orientation éclairée que nous essayons de faire la connexion entre les réalités essentielles : celles entre la terre et ses ténèbres et celles du ciel et de sa lumière. En un mot ces universités sont une occasion pour traiter à la fois des questions d'ordre mystique avec leur dose de sacralité et de méta rationalité et des questions d'ordre académiques.
"Quand tu lis le Coran, Nous étendons entre toi et ceux qui ne croient pas à la vie future un voile invisible".
Quoi qu'il en soit c'est une étude qui nécessite elle-même une autre étude. Car entraînant à la fois la méditation, la cogitation, la théorie et la pratique.
Il ne saurait en être autrement car l'orientation du Coran est de tout temps liée par un cordon ombilical à la tradition du prophète Mouhammad (PSL) qui détermine les modalités pratiques de son utilisation sur le terrain.
Et c'est à juste titre que le prophète dit : " je vous ai laissé un legs qui vous évitera de tomber dans l'errance tant que vous vous y référez : le livre de Dieu et ma tradition (mon exemple).

Mais le prophète parle ici d'héritage et non de patrimoine car le corpus de hadiths qu'il à laissé à la postérité est loin d'être assimilable à de simples biens que l'on tient de ses parents.
Cet héritage c'est un dépôt que le prophète a mis entre les mains de croyants après le message et non avant.
Ce qui fait la complexité de notre thème central c'est qu'il est composé de deux parties :
Une partie traitant le monde sensible ou le monde de la vie et de la civilisation et une autre partie qui se propose d'analyser le texte Coranique avec ses annonces et ses avertissements.
Si le chemin qui mène au paradis reste parsemé d'embûches et d'obstacles comment le monde qui nous entoure ne serait-il pas lui aussi jalonné de vicissitudes et de risques. Et ces risques, personne n'y échappe même pas ceux qui ont réussi à atteindre un degré élevé de pureté et d'ascèse spirituelle.
Mais quand le prophète parle de "pureté dangereuse" c'est pour nous rassurer que les risques qui guettent les âmes pures, et qui sont vécus sous formes d'épreuves, constituent plus un gage de succès et de profit qu'un facteur d'échec et de perte.
"Pensez-vous entrer au Paradis, alors que rien ne vous est encore advenu de semblable à ce qu'ont éprouvé ceux qui ont vécu avant vous ? Ils ont été frappés par l'adversité et par des malheurs, des tremblements de terre les ont secoués, au point que le Prophète et les croyants qui étaient avec lui se sont écriés : " Quand donc viendra le secours de Dieu ? " O assurément, le secours de Dieu est proche".
Ainsi chaque génération a eu de gré ou de force à s'exposer à ces risques.
Le hic du problème c'est que nous avons en face de nous un monde qui se subdivise en deux sous mondes : l'un empreint de pureté et de sacralité parce que divin et l'autre fait de turpitudes parce que satanique ;ils sont tous les deux imperceptibles à l'œil nu.
"Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer. Il y’a entre elles une barrière (invisible) qu'elles ne dépassent pas"
Notre monde ne reste pas indifférent à la coexistence entre ses deux entités dont l'interaction est établie sur une base conflictuelle entre les promesses du Seigneur et les tentations du Diable.   L'homme gardant une partie de son libre arbitre peut bien choisir son camp.
"Vous avez parfaitement la liberté de choix d'être un croyant jouissant d'une infaillible protection ou d'être un mécréant à la merci des idoles."
Mais les idoles cette fois-ci n'ont rien à voir avec les bétyles de l'Arabie préislamique comme al-Lât, al-'Uzzâ et Manât. Les idoles de notre époque ne sont autres que: "Les petites et grandes vanités et le  désir de multiplier à l'envie les  richesses et les  enfants (les sujets)".
Prenons l’exemple prosaïque des assurances. Aujourd'hui tout le monde sent le besoin de se souscrire aux assurances dont les tarifs sont déterminés en fonction de l'importance du risque à couvrir
Mais la notion d'assurance dans son acceptation économique moderne est différente de l'assurance dans le sens coranique du terme. En effet la souscription à cette "assurance divine" repose sur ce dépôt : la justice et l'injustice, le savoir et l'ignorance
Et même assuré, l'homme restera et le destin avec lui   sous l'autorité discrétionnaire de Celui qui détient en Sa main la Royauté de toute chose.
"Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait, mais ce sont eux qui doivent rendre compte".

Et l'histoire dans son long cheminement certifie que tout événement qui passe laisse ses traces et son impact dans la marche du monde.
"Que de cités ont été rebelles à l'ordre de leur Seigneur et de Ses envoyés ! Nous avons tenu pour elles un compte sévère, et Nous leur avons infligé un rude châtiment".
Aujourd'hui nous vivons dans l'ère de l’empressement des hommes pour accumuler les richesses qu'ils aiment d'un amour sans bornes; précipitation pour dilapider le patrimoine laissé entre leurs mains et qu'ils dévorent avec une avidité vorace quelque soit sa nature (religieux scientifique ou autre).
C'est pourquoi nous avons plus que jamais besoin du Coran et de la sunna  pour apporter une réponse efficiente aux problèmes du monde qui ressemblent aujourd'hui à un édifice fondé au bord d'un fragile escarpement qui risque de crouler d'un seul trait…